Archives mensuelles : janvier 2020

Le 9 janvier a eu lieu le tir de la Saint Sébastien

Comme chaque année un tir spécifique à lieu afin de célébrer notre Saint Patron.
Ce tir s’effectue sur des tri-spots à 18M.
Chaque spot est l’équivalent du visuel de la carte Beursault rapportée à 18M … Ce qui fait que, même à 18M, les blasons sont très petits !
Après 12 volées de 3 flèches les vainqueurs des 3 catégories purent enfin recevoir le « graal »  … Une reproduction de flèche historique !

Classique :
_ Florence: 36H – 73 pts – 7 Chapelets – 3 Marmots
_ Harold: 35H – 68 pts – 7 chapelets – 3 Marmots
_ Clément M. : 33H – 78 pts – 7 Chapelets – 4 Marmots
_ Sandrine : 29H – 59 pts – 5 Chapelets
_ Thierry : 29H – 51 pts – 3 Chapelets – 2 Marmots
_ Clément J. : 23H – 47 pts – 4 Chapelets – 2 Marmots
_ Dominique : 23H – 35 pts – 4 Chapelets
_ Sylviane : 22H – 41 pts – 3 Chapelets
_ Jean : 22H – 33 pts

Compound :
_ Pierre : 36H – 90 pts – 13 Chapelets – 7 Marmots
_ Maxime : 36H – 89 pts – 7 Chapelets – 6 Marmots
_ Agnès : 30 H – 53 pts – 5 Chapelets
_ Cynthia : 29H – 49 pts – 3 Chapelets – 2 Marmots
_ Nicolas : 28 H – 47 pts – 2 Chapelets – 1 Marmot

Arc Nu :
_ Lucie : 26H – 41 pts – 1 Chapelet – 1 Marmot
_ Hervé : 17H – 29 pts – 3 Chapelets – 1 Marmot
_ Muriel : 8 H – 9 pts

Fabien et Thierry avaient réalisés les 3 flèches remises en récompense (très gros succès).

FLÈCHE KYUDO (Réalisée par Fabien)
Dans la pratique du Kyudo, les flèches pour le tir sur cible, tir Kinteki (tir à 28m) sont appelées matoya.
Elles sont tirées grâce au Yumi, l’arc traditionnel japonais. Les flèches sont tirées par paire, la Haya et l’Otaya. La différence est l’utilisation de plume de l’aile gauche pour la première et de l’aile droite pour la seconde.
Les matoya sont traditionnellement faites en bambou et mesure généralement entre 80 et 110cm, suivant l’allonge de l’archer.
Celle-ci est donc une haya, avec une pointe ornementale, des plumes et une encoche en corne (hazu) venant du Japon.
Poids = 75g    Longueur= 107.5 cm (42.3 pouces)

FLÈCHE VIKING (Réalisée par Fabien et Thierry)
Flèche d’inspiration Viking.
L’encoche est faite dans le fût et est décorée, tout comme le devant de l’empennage. Une rune retrouvée sur une épée de cette époque est présente sur le milieu du fût (sorte de losange), tandis que celles à la base de la pointe sont des reproductions de celles retrouvées sur les flèches du site archéologique de Nydam (au sud du Danemark).
La pointe est une reproduction de celle exposée à Estuna, en Suède.
Poids = 52g     Longueur = 90.2 cm (35.5 pouces)

FLÈCHE DE LÉGION ROMAINE (Réalisée par Thierry et Fabien)
Il existait plusieurs types de flèches Romaine et chacune avait un usage bien spécifique.
Celle-ci était destinée à percer les cuirasses, souvent en cuir bouilli, et à traverser les cotes de mailles. Elle était souvent utilisée au début de la bataille.
Sa pointe ainsi que la partie enserrant le tube en bois fait 9.5cm dont 5cm (2 pouces) rien que pour la pointe. Le fût, souvent en Frêne ou en hêtre, fait 10mm coté pointe et 9mm coté encoche. L’encoche rapportée est faite de corne ou d’un bois très résistant. Ici elle est faite dans de l’abricotier d’une longueur d’un pouce et d’un diamètre légèrement plus grand que le fût. Elle est emmanchée et collée dans une échancrure en vé faite dans le fût, puis maintenue par des fils de chanvre.
Cette flèche est teintée d’une couleur «rouille», probablement une protection contre les insectes, ou tout simplement avait-elle une couleur en fonction de son utilisation.
L’empennage est fait de 3 plumes blanches, lui aussi pouvait participer à la reconnaissance visuelle du type de la flèche.
Poids = 65g     Longueur = 87.7 cm (34.5 pouces)